lundi 19 septembre 2016

La transparence du médium - Extrait du livre "l'art dans le nuage"

Extrait du livre de Patrick Moya "l'art dans le nuage" aux éditions Baie des Anges en 2012

"La principale influence du progrès technologique sur l'art est
d'avoir amélioré la transparence du médium. La possibilité de
transmettre une image quasiment similaire au réel, en 2D et
bientôt en 3D, fait du médium télévisé ou internet non plus un
problème technique que doit maîtriser l'artiste mais un canal
de transmission unique dont seules les conséquences cognitives
doivent être maîtrisées. La "transparence" de ce médium
n'induit pas de style et met sur un même pied tout ce qui le traverse,
que ce soit de l'art ou de l'information. C'est dans l'action
des avatars à l’intérieur de l'image, après leur passage à
travers ce médium, que se situe le travail artistique à venir. Le
spectateur, entrant dans l'oeuvre par le même canal, peut la
percevoir sans travail de décodage.

Les tentatives de l'art numérique de freiner le passage ou de
rendre opaque le médium pour faire oeuvre en amont, en
recréant artificiellement les difficultés de la matière picturale
ou sculpturale, au fin d'une présentation dans le réel, sont malheureusement
à l'opposé de ce que devrait être le but d'un
artiste numérique.
Patrick Moya - papier photo et encre 1974

























En vivant le plus souvent possible à l’intérieur de l'image, sur
le Moya Land virtuel, je n'arrive pas à vraiment savoir ce qui
est de l'art ou n'en est pas, mais je sais que je suis un artiste.
Si j'ai quelques difficultés à situer mon propre travail
artistique, c'est que le spectacle n'est pas seulement donné au
visiteur … mais aussi à moi même, fasciné par ma propre vie
d'artiste volant la nuit au dessus des îles Moya à la recherche
des visiteurs. Acteur de mon propre film et personnage de ma
propre oeuvre."
Patrick Moya "l'art dans le nuage" 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire